Conseils en assurance risque : qu’est-ce qu’un produit de prévoyance ?

Les produits de prévoyance représentent des solutions conçues spécifiquement pour protéger les bénéficiaires contre les risques liés à la santé ou à la vie professionnelle. À ce titre, ils offrent une sécurité financière en couvrant les dépenses imprévues associées entre autres aux accidents, aux maladies graves, à l’invalidité permanente et au décès. Si vous exercez un métier à risque et désirez en savoir plus sur les produits de prévoyance, découvrez nos conseils.

Une assurance prévoyance : un contrat pour vous prémunir contre les aléas de la vie

Invalidité militaire prévoyance

Le contrat de prévoyance est donc une forme d’assurance qui vise à garantir au souscripteur un niveau de revenu minimum en cas d’invalidité ou de décès prématuré. Dans le cadre des personnels des forces armées, un contrat de prévoyance militaire prend en charge divers frais médicaux non remboursables.

Ainsi, selon le type choisi, l’assurance prévoyance garantira au bénéficiaire divers niveaux de protection face aux aléas de la vie. La compagnie d’assurance se charge, une fois le risque couvert survenu, de verser une rente qui maintiendra le train de vie habituel du souscripteur ou de sa famille en cas de décès.

À quels corps de métier s’adresse le contrat de prévoyance et est-ce obligatoire ?

Militaire assurance prévoyance agpm

Notez que les contrats de prévoyance s’adressent principalement à certains corps de métier caractérisés par des risques spécifiques ou par une absence de couverture sociale suffisante. Aussi, bien que la souscription à une assurance prévoyance ne soit pas obligatoire pour tous les travailleurs, elle est néanmoins fortement recommandée.

Cet article pourrait vous intéresser :  Comment assurer son vélo électrique ?

C’est tout particulièrement le cas des militaires, des pompiers, des policiers, des secouristes, etc. Par ailleurs, retenez que depuis le 1ᵉʳ janvier 2016, la loi ANI oblige tous les employeurs du secteur privé à proposer une couverture minimale en matière de prévoyance collective à leurs salariés. Cette dernière ne tient donc pas compte du statut de l’employé (cadres ou non-cadres).

Quels sont les cas d’applications courantes d’un contrat de prévoyance ?

La couverture d’une maladie grave constitue l’un des cas les plus récurrents où l’assurance prévoyance est sollicitée. Il permet ainsi d’aider la victime à supporter les coûts élevés liés aux traitements médicaux contre le cancer et d’autres types d’affections graves. Cette assurance complète souvent les prestations fournies par la Sécurité sociale et les mutuelles de santé.

Le second cas d’application d’un contrat de prévoyance est l’indemnisation pour cause d’invalidité permanente. C’est plus généralement le cas des militaires au front qui se retrouvent dans l’incapacité totale ou partielle d’exercer à nouveau. Le contrat de prévoyance vient alors garantir une source régulière de revenus via les indemnisations.

Soulignons également que dans le cadre du traitement post-traumatique subi par ce personnel de défense de nos États, l’assurance prévoyance dispose d’une garantie qui permet de couvrir convenablement les frais liés aux blessures psychiques. C’est par conséquent un moyen efficace pour se prémunir financièrement contre les risques de la vie.

Comment souscrire à une assurance prévoyance ?

Sachez que souscrire à une assurance prévoyance implique de franchir diverses étapes clés. Ces dernières visent à vous permettre de trouver le type de contrat qui correspond le mieux à vos besoins. Pour faciliter votre processus de souscription, identifiez vos besoins actuels et futurs. Cela inclut notamment :

  • de dégager le montant du capital dont vous auriez besoin en cas d’invalidité ou de décès ;
  • d’identifier les charges fixes susceptibles de perdurer après votre arrêt de travail ;
  • de maîtriser les éventuels droits de succession pouvant être appliqués si vous disposez d’héritiers directs.
Cet article pourrait vous intéresser :  Définition Participation aux Bénéfices

Une fois votre analyse réalisée, comparez ensuite attentivement les offres disponibles. Rendez-vous auprès du Groupe AGPM pour découvrir les deux formules de prévoyance (AGIR et PROTÉGER) disponibles. Discutez avec un conseiller du montant des cotisations, des conditions d’indemnisation et des prestations supplémentaires inclus comme l’assistance psychologique et les conseils juridiques. Autre aspect important, cherchez à savoir s’il vous sera possible de moduler les options choisies selon l’évolution de votre situation professionnelle.

✍️ Contenu mis à jour le 08/05/2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut