Quelle est la meilleure assurance VTC ?

Le marché des Véhicules de Tourisme avec Chauffeur (VTC) a connu une croissance rapide ces dernières années, stimulée par des services comme Uber, Marcel, Bolt, ou Heetch. Si vous envisagez de démarrer dans ce domaine, vous vous interrogez probablement sur le choix de l’assurance idéale. Quels sont les tarifs moyens ? Quelles couvertures choisir ? Comment procéder à une souscription aisée ? Voici quelques éclaircissements.

Est-il nécessaire de disposer d’une assurance auto spécifique pour un VTC ?

La profession de chauffeur VTC est actuellement plus encadrée qu’auparavant. Étant donné que c’est une activité commerciale de transport de personnes rémunérée, une assurance spécifique est requise pour opérer légalement. Une assurance automobile standard ne convient pas pour un chauffeur VTC, car ce dernier transporte des passagers et est payé pour ce service.

Les chauffeurs VTC doivent impérativement souscrire à une assurance Responsabilité Civile professionnelle. Cette couverture protège le chauffeur VTC contre les dommages professionnels éventuels tels que la perte de bagages ou les retards causant un préjudice significatif au client.

Les plateformes de VTC contrôlent systématiquement que leurs chauffeurs disposent de cette assurance et vous devrez fournir un certificat d’assurance. Cette exigence est en vigueur depuis la loi d’octobre 2014.

En quoi consiste l’assurance Responsabilité Civile professionnelle pour les VTC ?

L’assurance Responsabilité Civile professionnelle exploitation est spécialement conçue pour les chauffeurs VTC. Elle vous protège en couvrant les conséquences financières liées à des erreurs ou négligences dans l’exécution de votre travail. Plusieurs incidents peuvent survenir et vous impacter financièrement, comme transporter un client à une mauvaise adresse lui faisant rater son train ou endommager un bagage.

Cette assurance est complémentaire à l’assurance Responsabilité Civile circulation, qui couvre les dommages causés à autrui lors de l’utilisation du véhicule sur la route.

Suite aux revendications des chauffeurs de taxi, l’assurance RC pro est devenue obligatoire pour les VTC depuis la loi Thévenoud de 2014. Elle assure les dommages causés à autrui en dehors de l’utilisation routière du véhicule. Elle couvre :

  • Les dommages corporels (par exemple, blesser un client en ouvrant la porte) ;
  • Les dommages matériels (comme abîmer accidentellement un bagage client) ;
  • Les dommages immatériels (si un client rate son train à cause d’une erreur d’adresse).

Lors de la sélection de votre contrat, assurez-vous qu’il n’y ait pas de plafond financier pour l’indemnisation des dommages corporels du client. Si plusieurs personnes exercent avec le même véhicule, envisagez une assurance multiconducteur pour que chaque chauffeur soit protégé. Cette assurance peut être souscrite à titre individuel ou au nom de votre entreprise.

Combien coûte une assurance VTC ?

Le coût des assurances RC pro circulation et RC pro exploitation varie considérablement selon les assureurs, rendant utile une comparaison approfondie entre diverses propositions. En général, pour une couverture équivalente, les prix peuvent varier du simple au double. Les plateformes de VTC collaborent souvent avec des assureurs ou des courtiers en assurances, offrant des réductions pouvant atteindre jusqu’à 10 % sur le montant total des primes.

Cet article pourrait vous intéresser :  Comment fonctionne une assurance flotte VTC ?

Plusieurs facteurs influencent la tarification :

  • La portée de la couverture, incluant les garanties et options sélectionnées ;
  • Le type de véhicule à assurer ;
  • Le profil du chauffeur, incluant son bonus-malus et son historique ;
  • La politique tarifaire de l’assureur.

Le coût total de vos assurances (RC pro circulation et RC pro exploitation) dépendra principalement des garanties souscrites et aussi de la ville où vous circulez.

La seule RC pro exploitation coûtera quelques centaines d’euros annuellement, tandis que la RC pro circulation, qui est l’assurance automobile spécifique, coûtera nettement plus.

Quelles sont les assurances obligatoires pour un chauffeur VTC ?

Un chauffeur VTC doit, en plus de la RC pro exploitation, posséder une assurance Responsabilité Civile circulation, conformément à l’article L211-1 du Code des assurances. Cette exigence s’applique que le véhicule soit acheté ou en location.

Comme tout conducteur, il est obligatoire d’avoir au minimum une assurance auto au tiers, couvrant les dommages (corporels, matériels et immatériels) que votre véhicule pourrait infliger à autrui.

La RC pro constitue le niveau minimal de couverture exigé par la loi. Bien que les plateformes de VTC ne requièrent généralement pas de garanties d’assurance auto supplémentaires, il est possible, comme pour tout chauffeur, d’opter pour des garanties plus complètes incluant des options telles que la protection contre le vol, l’incendie ou le bris de glace. Les assureurs proposent habituellement plusieurs formules et options.

Votre choix des garanties dépendra de vos besoins spécifiques et de votre budget. Cependant, il est recommandé de souscrire à une assurance tous risques, compte tenu des risques liés à la conduite professionnelle et à la valeur du véhicule. Avec une assurance tous risques, vous bénéficierez notamment :

  • D’une garantie personnelle pour le conducteur, couvrant vos blessures en cas d’accident ;
  • D’une garantie tous dommages, assurant une indemnisation même en cas d’accident dont vous êtes responsable.

Quelles garanties sont conseillées pour un chauffeur VTC ?

Étant donné que les chauffeurs VTC passent beaucoup de temps sur la route, ils sont confrontés à des risques significatifs pour eux-mêmes, leur véhicule et les passagers transportés. Il est recommandé de souscrire à une RC pro circulation offrant des garanties étendues et des services pour minimiser les pertes de revenus, par exemple en cas d’immobilisation du véhicule. Il est essentiel que le véhicule soit toujours opérationnel. Dans des situations comme une panne ou un bris de glace, les garanties d’assistance doivent permettre une reprise rapide du travail.

Voici les garanties optionnelles jugées essentielles pour un chauffeur de VTC :

  • Garantie valeur à neuf : en cas de perte totale du véhicule (vol ou destruction), vous recevrez une indemnisation basée sur la valeur d’achat, plutôt que sur la valeur après dépréciation ;
  • Assistance 0 km ;
  • Mise à disposition d’un véhicule de remplacement conforme aux normes VTC si le vôtre est immobilisé ;
  • Prise en charge des frais de stage de récupération de points ;
  • Versement d’indemnités journalières en cas d’incapacité de travail (par exemple, suite à une panne), généralement entre 150 et 180 € par jour selon les assureurs ;
  • Protection juridique : en cas de litige avec un tiers, l’assureur vous aidera à trouver un accord à l’amiable et couvrira, jusqu’à un certain montant, vos frais de procédure juridique.
Cet article pourrait vous intéresser :  Assurance emprunteur : à quels écueils pouvez-vous vous heurter ?

Bien que ces garanties représentent un coût supplémentaire, elles offrent une tranquillité d’esprit en cas de sinistre ou d’interruption de votre activité.

Où souscrire une assurance pour VTC ?

Plusieurs assureurs proposent des offres dédiées aux chauffeurs VTC. Ces offres peuvent provenir de :

  • Compagnies d’assurance spécialisées dans le transport de personnes ;
  • Assureurs proposant une gamme de services plus générale.

Il est souvent possible de faire une estimation en ligne en visitant le site internet de l’assureur et en remplissant un questionnaire. Cela permet de recevoir rapidement une estimation du coût de l’assurance VTC. Si cette option n’est pas disponible, vous pouvez demander à être contacté par un conseiller par téléphone ou prendre un rendez-vous en agence. La souscription à l’assurance peut souvent se faire également en ligne.

Les documents généralement requis pour la souscription incluent :

  • Un justificatif attestant de votre statut de chauffeur VTC ;
  • Votre permis de conduire :
  • Votre pièce d’identité ;
  • Votre relevé d’information, détaillant votre historique de sinistres et votre bonus-malus ;
  • Un RIB (Relevé d’Identité Bancaire) ;

Les conducteurs n’ayant jamais été assurés pour une voiture ou n’ayant pas été assurés depuis plus de deux ans pourraient rencontrer plus de difficultés à trouver une compagnie d’assurance disposée à les couvrir.

Est-il conseillé de recourir à un courtier pour souscrire une assurance VTC ?

Lorsqu’on recherche une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (circulation et exploitation), il est judicieux de comparer plusieurs offres pour trouver le contrat offrant le meilleur équilibre entre les garanties offertes et le coût du contrat. De nombreux courtiers, spécialisés dans l’assurance VTC, facilitent ce processus. Leur principal avantage est qu’ils prennent en charge la comparaison des différentes offres sur le marché puis sélectionnent les offres les plus avantageuses par rapport à vos besoins. Vous n’avez plus qu’à choisir le contrat que vous trouvez le plus adapté en termes de garanties sur prix.

De plus, si vous passez par un courtier en assurance VTC en ligne, toutes les démarches se feront entièrement de manière dématérialisée sans être obligé de vous déplacer.

Conclusion

Les chauffeurs de VTC doivent jongler entre exigences légales et besoins personnels pour choisir une couverture adéquate. Ce choix, loin d’être anodin, impacte directement leur activité, leur sécurité et celle de leurs passagers. L’importance de la responsabilité civile professionnelle, aussi bien pour la circulation que pour l’exploitation, ne doit pas être sous-estimée. Elle est le pilier qui soutient les chauffeurs face aux imprévus du quotidien.

Par ailleurs, les garanties supplémentaires telles que la garantie valeur à neuf ou l’assistance 0 km, bien que représentant un coût additionnel, offrent une tranquillité d’esprit non négligeable.

Il est important pour tout chauffeur VTC de consacrer du temps à la compréhension et à la sélection de son ou ses contrats d’assurance, élément fondamental de son activité professionnelle. Pour de faire, faire appel à un courtier en assurance, simplifie considérablement la recherche de l’offre la plus adaptée à vos besoins et attentes.

✍️ Contenu mis à jour le 08/05/2024

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut